Un âtre, un appareil à foyer ouvert ou un insert ne peut être raccordé que sur un conduit de fumée individuel.
L’utilisation d’un conduit collectif avec départ individuel de hauteur d’étage dit conduit "Shunt" ou d’un conduit collectif existant sans départ individuel dit conduit "Alsace "pour desservir des âtres, des appareils à foyer ouvert ou des inserts sont interdite.

Le conduit de fumée est destiné à évacuer les produits de combustion vers l’extérieur de la maison.
Il prend départ dans la pièce où est installé l’appareil ou la cheminée. Il comprend également la souche qui peut constituer l’habillage d’un ou plusieurs conduits.
  Le conduit de raccordement est le conduit qui assure la jonction entre la buse de l’appareil ou l’avaloir (exutoire) et le conduit de fumée. Ces 2 éléments sont indissociables pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité de l’installation. 
  Leur construction relève de Règles de l’Art distinctes et respectives.
Il convient donc de bien les différencier :
● pour le conduit de fumée (NF DTU 24.1)
● pour le conduit de raccordement des foyers ouverts et des inserts (NF DTU 24.2)
● pour le conduit de raccordement des poêles (NF DTU 24.1) 
  On distingue différentes notions caractérisant l’installation : Le composant « conduit de fumée » est le domaine du fabricant. Celui-ci est responsable de la qualité
de son produit et en déclare les performances. 
  L’ouvrage « conduit de fumée » est le domaine de l’installateur.
Ce dernier est responsable de la construction ou du montage de l’ouvrage en conformité avec les textes réglementaires en vigueur,
les plans et la notice technique du fabricant. Le passage du composant à l’ouvrage est de la responsabilité du concepteur qui est responsable du choix d’un produit pour réaliser un ouvrage apte à être utilisé comme le souhaite le maître d’ouvrage.
Aussi n’hésitez pas à faire appel à un de nos technicien il répondra à toutes question que vous pouvez vous poser concernant vos vacuité, en matière de feu ne prenez aucun de risque